Vision

Nos convictions et notre ambition résument la raison d’être de Mon extra-muros.

La nécessité de consommer différement

  

 Extraire, produire, consommer ou utiliser, puis jeter !

Ce modèle économique, linéaire, entraîne une surconsommation des ressources et génère de nombreux impacts environnementaux, économiques et sociaux destructeurs.

 

15 tonnes de matières par personne sont utilisées en moyenne en Europe !

4,5 tonnes de déchets générés par an et par personne (de manière individuelle et collective du fait de l’ensemble des activités économiques et non-économiques).

Conviction 01

Il est essentiel de produire moins et mieux, de développer la réparation et la réutilisation, d’augmenter la durée de vie des équipements, puis de recycler, et enfin de jeter moins et mieux. En d’autres termes, il s’agit de mettre en pratique l’« économie circulaire ».

Conviction 02

Plutôt que d’acheter des produits, une part grandissante dans notre société s’intéresse déjà et s’intéressera à l’avenir encore plus uniquement au résultat attendu de l’utilisation des produits.

Le besoin de mieux utiliser des espaces trop peu valorisés

Pour un Français, la terrasse / le jardin sont la 2ème pièce la plus importante d’une habitation, juste derrière le salon, et devant la cuisine.

%

Pour 93 % des Français, le contact avec les végétaux et les jardins est un aspect important de leur équilibre quotidien.

%

Pour les personnes qui ont le sentiment de ne pas être assez en contact avec l’extérieur et le végétal, le lieu qui en manque le plus cruellement est le lieu de travail, à 65%.

Conviction 03

Les espaces extérieurs des entreprises et des habitants (cours, terrasses, jardinets) semblent majoritairement sous-aménagés, sous-appropriés alors même qu’ils pourraient devenir une véritable surface complémentaire aux pièces intérieures.

Conviction 04

Une demande de plus en plus prononcée de se réapproprier l’espace extérieur ne devrait pas s’arrêter là, à la vue de l’urbanisation et de l’artificialisation grandissante de nos territoires.

Ambition

 

Au-delà de la simplification et de l’amélioration de l’utilisation des espaces extérieurs, Mon extra-Muros affiche une double ambition :

  • D’une part, celle de faire évoluer le modèle économique des fabricants d’équipements, dont le moteur de la rentabilité devient alors la multiplication des locations dans le temps ; ils vendent longtemps en produisant moins de volume.
  • D’autre part, celle de modifier les pratiques de consommation de entreprises, vers un usage réfléchi qui suffit à satisfaire les besoins.

Sources utilisées : Enquête Unep-Ipsos, 2010 – « Le jardin, un bien social à partager – Les Français font le choix du vert » | Etude Unep-Ipsos, 2009 – « Terrasses et jardins : nouvelles valeurs des Français »